Quotidienne

« Que faisons-nous de nos déchets nucléaires ? »

Marie Deshayes, journaliste

Emmanuelle Galichet, chercheuse

Tous les jeudis, le 1 sélectionne une de vos questions pour y répondre à l’aide de spécialistes. Cette semaine, voyons ce que deviennent nos déchets radioactifs...

« Que faisons-nous de nos déchets nucléaires ? »

« Que faisons-nous de nos déchets nucléaires ? »

Rose-Marie, 24 ans, Paris

 

La réponse d’Emmanuelle Galichet, docteure en physique nucléaire et enseignante-chercheure au Conservatoire national des arts et métiers (Cnam), en sciences et technologies nucléaires. Elle est aujourd’hui responsable nationale de l’ensemble des enseignements en génie nucléaire : 

« L’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) fait un inventaire du volume global de déchets radioactifs à chaque fin d’année, en prenant en compte tout ce qui a été produit depuis le début du nucléaire. Fin 2019, date du dernier inventaire, nous en étions à 1 670 000 m3 de déchets.

Sur ce volume, la production d’électricité en engendre 60 % – la France compte aujourd’hui 56 réacteurs nucléaires, puisque Fessenheim a été arrêté. Le reste est produit par la recherche, la défense, la médecine, etc.

10 février 2022