Quotidienne

« Authenticité », par Rokhaya Diallo

Dans une époque où l’on peut « se fabriquer une personnalité publique » et où « règne l’individualisme », la journaliste, autrice et réalisatrice prône le retour à la valeur de l'authenticité, qui véhicule avec elle la sincérité.

« Authenticité », par Rokhaya Diallo
photo Marie Rouge

Il y a quelque chose, dans l’authenticité, de l’ordre de la vérité, de l’exactitude. C’est aussi une forme de spontanéité, le contraire de quelque chose qui est fabriqué. L’authenticité relève de la sincérité. Par ses différentes caractéristiques, l’authenticité contrevient à de nombreux déterminants de l’époque dans laquelle nous vivons. Une époque où l’on a, notamment, la possibilité de se fabriquer une personnalité publique.

Les réseaux sociaux ont donné à la majorité d’entre nous la possibilité de construire notre propre image. Avant, cette faculté était réservée aux personnes qui en avaient les moyens ou la nécessité professionnelle. Elles pouvaient avoir recours à des outils de communication ou à des communicants pour construire leurs figures dans l’espace public. Cet espace public s’est désormais largement agrandi.

Cette ouverture est positive, car elle permet une démocratisation de la parole et, d’un point de vue politique, contraint les personnes issues des élites à se confronter aux réponses que suscitent leurs propositions. C’est assez nouveau.

La population a, dan

02 mai 2022