Quotidienne

Thylacine : « Le voyage est une réponse à la création »

Florian Mattern, journaliste

Thylacine, musicien

Le musicien électro sort son prochain single Bosphorus en juin avant de se rendre aux festivals Garorock et aux Vieilles Charrues en juillet.

Thylacine : « Le voyage est une réponse à la création »

Quelle est votre météo intérieure du moment ?

Elle est plutôt dégagée ! Il reste quelques nuages des crises récentes qui ont été assez stressantes mais le temps est globalement clément aujourd’hui. Après deux ans de pause, j’ai la chance d’avoir repris les concerts depuis quelques mois et c’est un vrai bol d’air.

Qu’est-ce qui vous a réjoui dernièrement ?

Cette reprise justement ! On l’oublie un peu ces derniers temps mais ça fait maintenant plusieurs mois que l’on peut enchaîner les concerts, je reviens du Printemps de Bourges où il y avait plus de 7 000 spectateurs ! On ne s’en rend pas vraiment compte parce que l’on s’habitue très vite à ce retour à la normalité mais rien n’était moins sûr il y a un an. Je suis très heureux de pouvoir repartir de l’avant ! Je pense que cette reprise témoigne d’une certaine façon de la bonne gestion de la crise d’un point de vue culturel en France. Toutes les personnes avec qui je travaille sont encore là, personne n’a coulé et ça n’est resté, dans mon entourage du moins, qu’une grande parenthèse plutôt qu’une avalanche.

Qu’est-ce qui vous a touché ou ému récemment ?

J’ai accueilli plusieurs amis ukrainiens chez moi ces dernières semaines et on a beauc

29 avril 2022