Quotidienne

« Le vote électronique peut-il être une solution à l'abstention ? »

Tous les jeudis, le 1 sélectionne une de vos questions pour y répondre à l’aide de spécialistes. Cette semaine, interrogeons-nous sur la fiabilité et la sécurité du vote électronique. 

« Le vote électronique peut-il être une solution à l'abstention ? »

« Le vote électronique peut-il être une solution à l'abstention ? »

Léo, 28 ans, Rouen (76)

 

La réponse de Pierrick Gaudry, informaticien et directeur de recherche au CNRS :

 

Tout d'abord, il faut bien comprendre ce que l'on entend par « vote électronique », car ce terme peut recouvrir deux choses bien distinctes : d'une part, les machines à voter, que l'on va retrouver dans certaines communes de France lors des élections, et d'autre part le vote par Internet. Les machines à voter sont très minoritaires, et n'ont aucun effet sur l'abstention puisqu'elles nécessitent tout de même de se déplacer dans un bureau de vote. C'est plutôt le vote « dématérialisé » qui est au cœur de notre question. En l'occurrence, il s'agit de voter directement à partir de son smartphone ou son ordinateur en se connectant sur un site web ou sur une application, relié à un serveur qui va enregistrer notre choix et le décompter.

Ce vote dématérialisé est déjà régulièrement utilisé dans certaines situations, comme les élections des représentants du personnel dans une entreprise, les AG d'une mutuelle… Cela existe à petite échelle, mais pas du tout au niveau institutionnel politique, sauf dans le cas très précis des élections législatives pour les Français de l'étranger. C'est donc un système qui est déjà partiellement en place en France, mais qui n'est en aucun cas

21 avril 2022