Talibans : et maintenant ?

Talibans : et maintenant ?

Sommaire

En 2001, l’offensive éclair de la coalition internationale et de l’Alliance du Nord déclenchée en réaction aux attentats du 11-Septembre avait réussi à chasser les mollahs de Kaboul. Mais vingt ans et près de 170 000 morts plus tard, les voilà de nouveau maîtres de la capitale. Dans ce numéro du 1, nous essayons de comprendre les racines de cet échec, d’analyser les erreurs de stratégie d’une guerre qui a mené le pays dans l’impasse, sans vaincre pour autant le terrorisme islamiste. Bref, de saisir pourquoi, d’une déflagration à l’autre, les deux dernières décennies n’auront été qu’une parenthèse qui, en se refermant brutalement, ruine l’espoir de voir s’établir un État afghan stable, à même de faire taire les dissensions ethniques et d’offrir à chacun liberté, éducation et sécurité.

N° 362 01 Septembre 2021

Drapés dans le deuil

Notre cauchemar a repris

Poésie populaire des femmes pachtounes

Les maîtres de l’Afghanistan

« Les Talibans ont tiré les leçons de leur défaite de 2001 »

Ce retour des talibans est-il surprenant ?

Non, à partir du moment où les Américains avaient annoncé leur départ effectif et engagé le processus de Doha en 2020, l’histoire était inéluctable. L’effondrement de l’armée était connu d’avan…

[Mauvais œil]

LES TALIBANS n’ont pas tout réglé. Certes, grâce à la burqa, un grand pas a été franchi. Ce vêtement, qui couvre tout le corps de la femme, est encore plus efficace que le niqab, lequel a le défaut de laisser apparaître les yeux. Ici, le regard de l’intéressée est masqué par une sorte de grille.<…

Quelles leçons pour le Sahel ?

Les conflits du Sahel et de l’Afghanistan – on pourrait ajouter ceux d’Irak et de Syrie – sont marqués par des interventions occidentales qui échouent à stabiliser des sociétés déchirées par des guerres civiles, longues parfois de plusieurs décennies. Si les différences sont évi…

La page 3 du 1 de cette semaine :

Notre cauchemar a repris

Sumaia

La semaine dernière, les talibans ont frappé à notre porte. Kaboul était tombée entre leurs mains depuis quelques jours, et nous attendions, sans savoir ce qui arriverait, pensant au moins notre domicile sûr. Et un soir, ils ont frappé. Deux hommes, les armes à la main, le visage à demi masqué et po…

Lire l'article
 Sumaia

article offert