Le monde sauvage et nous : cohabiter

Le monde sauvage et nous : cohabiter

Sommaire

Notre monde a longtemps été partagé en deux, entre l’espace des hommes et celui des bêtes, de l’autre côté de la lisière. Mais que faire du sauvage quand toutes les jungles, forêts et autres zones naturelles auront été colonisées, -domestiquées par l’homme ? La crise que nous traversons depuis un an et demi a rappelé les problèmes sanitaires que pouvait causer l’abolition des frontières physiques entre humains et animaux. Mais peut-être est-il possible d’aborder la question avec un autre regard ? D’imaginer que cette coexistence forcée pourrait aboutir à une cohabitation apaisée, voire bénéfique, notamment dans les efforts de lutte contre le changement climatique.

Dans le dernier volet de sa série d’été, le 1 se penche sur les nouvelles conditions de notre relation au vivant. Et dessine les contours d’un monde où hommes et animaux pourraient trouver la bonne distance pour apprendre à vivre ensemble.

N° 360 18 Août 2021

Partager la Terre

La rencontre d’une vie

Jules Supervielle - La ville des animaux

Des animaux et des hommes

« Le vivant a une capacité de reprise absolument extraordinaire »

« Avec l’émergence de l’agriculture et du bétail domestiqué, la problématique fondamentale est devenue de garder le contrôle d’espèces mises à notre service. Cette domination comme mode de rapport au vivant s’est retrouvée transposée à toutes les formes de vie, même sauvages. » Le philosophe Bapt…

[Coexistence]

CETTE RENCONTRE historique aurait-elle eu lieu sans la pandémie de Covid ? Pendant le confinement, des animaux sauvages rôdaient dans les rues de certaines villes, surtout la nuit. Ici, des canards ; là, des daims ou des paons ; ailleurs, des sangliers, des singes, des kangourous, des pumas… 

Koko, la gorille « parlante »

Comprendre ce qui se trame dans la tête des animaux relève d’un fantasme presque universel, source de légendes et de récits fantastiques. Et si les observations sur le sujet sont nombreuses, leur légitimité s’avère parfois douteuse, voire trompeuse, à l’image du cheval Hans le Malin, dont le prop…

La page 3 du 1 de cette semaine :

La rencontre d’une vie

Nastassja Martin

C’est au cœur des glaciers et au milieu des volcans, loin des hommes, des arbres, des saumons et des rivières que je l’ai trouvé, ou que lui m’a trouvée. Je marche sur ce plateau d’altitude aride sur lequel je n’ai a priori rien à faire, je sors du glacier, je descends du volcan, derrière moi la fum…

Lire l'article
Nastassja Martin

article offert