Comment ne pas devenir fous

Comment ne pas devenir fous

Sommaire

Une pandémie qui n’en finit pas ; un reconfinement inauguré par une vague d’attentats ; des petits commerces aux abois ; des Français sur les nerfs, désarçonnés par des mesures gouvernementales qui manquent de lisibilité… Comment ne pas désespérer devant tant d’incertitudes, ne pas devenir fous devant tant d’injonctions contradictoires ? Ce numéro du 1 tente de sonder nos cœurs et nos esprits alors que se prolonge un second confinement bien parti pour aggraver les tendances déjà observées au printemps, en matière de consommation d’alcool et de psychotropes aussi bien que de consultations et d’appels liés à une détresse psychologique.

N° 323 18 Novembre 2020

À vif

C’était au sujet d’une époque…

Fernando Pessoa - Impasse du parle-tout-seul

La résilience, ou l’art de rebondir

« Il n’y a rien de plus contagieux que les paranoïas collectives »

Le psychiatre et psychanalyste Serge Hefez, qui juge calamiteux le moral des Français, estime urgent de réfléchir aux valeurs autour desquelles nous voulons restaurer du lien social, et vante les mérites du care, cette philosophie du souci collectif de l’autre.

[Cas contact]

POURQUOI interdit-on ceci et pas cela ? Est-il vrai qu’un postillon infecté reste en suspension dans l’air ? Quand ce cauchemar cessera-t-il ? Et, en plus, des égorgeurs courent les rues au nom du Prophète… Le deuxième confinement est marqué …

Une France sur les nerfs

« Depuis le début du reconfinement, les appels mentionnant le Covi…

L’édito du 1

À vif

Patrice Trapier

Résumons les nouvelles du front. Le virus, toujours indéchiffrable, accélère sa course folle, mute de la chauve-souris au vison et menace dans certains cas les fonctions neurologiques ou cardiaques de ses victimes ; les virologues assurent que les vaccins sur le point d’être produits ne suffiront pa…

Lire l'article
Manifestation à l’initiative du syndicat des petites et moyennes entreprises de Haute-Garonne, place du Capitole à Toulouse, le 6 novembre 2020 © Ulrich Lebeuf / MYOP

article offert