Les puissants face aux juges

Les puissants face aux juges

Sommaire

Cahuzac, Tapie, Bygmalion, Sarkozy-Kadhafi, Woerth-Bettencourt, Ferrand… Comme les précédentes, la décennie 2010 connaît son lot de scandales politico-financiers. Parmi les dernières, les affaires Fillon et Balkany nous rappellent une caractéristique de l’époque : une demande unilatérale et inassouvie de punition des puissants convaincus d’avoir commis des délits. Ces derniers sont-ils ou non traités comme tout un chacun ? Le 1 se penche sur la question et revient sur la conquête d’indépendance récente de la justice, l’évolution des conditions de son exercice, ses nouveaux pouvoirs et les impasses qu’elle rencontre.

N° 287 11 Mars 2020

La liberté est la règle…

La chute de DSK

Poursuites en série

« La justice française est devenue inadéquate »

Vingt ans après avoir quitté la magistrature, comment jugez-vous l’attitude de la justice par rapport aux puissants ?

Il est vrai qu’il n’y a plus d’impunité assurée, cela date de l’affaire Elf. Mais, en réalité, peu de choses…

[Évasions]

Condamné à la prison à vie pour avoir tenté un coup d’État d’opérette avec quelques pieds nickelés, Louis-Napoléon Bonaparte est interné depuis près de six ans à la forteresse de Ham, d…

La joie de sévir

Des juges ? Pourquoi des juges ? À quoi nous serviraient-ils ? Que ­pourraient-ils faire à part différer l’exécution des peines que nous, médias, ­prononçons ? Pire, même, les contester, voire…

L’édito du 1

La liberté est la règle…

Laurent Greilsamer

Piotr Pavlenski est un homme heureux. Cet artiste russe, réfugié politique en France, après avoir brutalement poussé Benjamin Griveaux hors de l’arène électorale parisienne en diffusant des vidéos qui n’avaient pas à l’ê…

Lire l'article
Lithographie d’Honoré Daumier, XIXe siècle
©Photo Josse/Leemage

article offert