Comment sauver les profs

Comment sauver les profs

Sommaire

Aujourd’hui déconsidéré et mal payé, le professorat ne fait plus rêver. Au point que les concours de recrutement ne suffisent pas à pourvoir les milliers de postes vacants. Pour combler les trous, l’Éducation nationale recourt massivement à un vivier de contractuels sans formation pédagogique. Cette semaine, le 1 s’interroge sur les moyens de sortir de cette impasse et de revaloriser le métier d’enseignant. 

N° 215 05 Septembre 2018

Le plus beau métier du monde

L’école de la rentrée

Victor Hugo - Le maître d’études

Le recrutement des enseignants

« Il ne peut y avoir d’enseignement s’il n’y a pas d’autorité »

Quel est votre parcours d’enseignant ?

Je suis arrivé en Seine-Saint-Denis pour mon premier poste en 1998, en ZEP – on parle aujourd’hui de REP (zone et réseau d’éducation prioritaire). Je n’ai fait que &cc…

[Apocope]

Les professeurs sont devenus des profs. Certains enseignants ne l’ont toujours pas digéré. La manière dont on les désigne n’illustre-t-elle pas le peu de considération qu’on leur porte ? Les retraités les plus chagrin…

« Donner du sens à mon énergie »

À aucun moment de ma jeunesse je n’avais imaginé devenir un jour professeure. J’ai toujours eu un regard positif sur cette profession, car ma mère et mon grand-père avaient été professeurs de mathématiques, mais je rêvais d’…

L’édito du 1

Le plus beau métier du monde

Julien Bisson

En mai dernier, un rapport de la Cour des comptes s’alarmait du recours croissant aux enseignants contractuels dans l’Éducation nationale : ils sont désormais plus de trente mille dans le second degré à défiler devant les classes, un chiffre en hau…

Lire l'article
© Igor Stevanovic / Spl / Age Fotostock

article offert