Nucléaire : jusqu'où iront-ils ?

Nucléaire : jusqu'où iront-ils ?

Sommaire

L’attribution du prix Nobel de la paix à l’ICAN, un collectif d’ONG militant pour l’abolition des armes atomiques, intervient dans un contexte de grand retour de la peur nucléaire. L’escalade verbale entre le jeune Kim Jong-un et l’incontrôlable Donald Trump pourrait-elle mener à une réaction en chaîne sur la péninsule coréenne ?

N° 173 11 Octobre 2017

le 6 août 1945, à 8h15

Allen Ginsberg - Tête de nœud

Réactions en chaîne

« La bombe nous protège parce qu’elle nous menace »

En quoi la bombe a-t-elle changé notre vision du monde ?

Hiroshima et Nagasaki ont ouvert la virtualité d’une autodestruction de l’humanité par elle-même. À l’époque, c’était techniquement impens…

Vu de corée du sud et du japon

KOLIN KOBAYASHI
Journaliste japonais, correspondant à Paris depuis quarante ans, militant antinucléaire.
Les tensions actuelles ont ravivé la mémoire des vieilles générations, particulièrement des 

[Abri]

Pour agir, je n’ai pas attendu que cet excité de Donald Trump hausse le ton avec le fou de Pyongyang. Avant même la catastrophe nucléaire de Fukushima, j’avais pris contact avec un fabricant d’abris atomiques.

[Découvrez le 1 gratuiteme…

L’art à l’état atomique

C’est une image devenue mythique du cinéma populaire : devant Charlton Heston hurlant son désespoir et maudissant « les fous, les criminels [qui] ont fait sauter leurs bombes », la statue de la Liberté, symbole anthropomorphique d’une ci…

La page 3 du 1 de cette semaine :

le 6 août 1945, à 8h15

Michihiko Hachiya

Il était tôt. La matinée était calme, chaude et belle. Tandis que je regardais pensivement vers le sud à travers les portes grandes ouvertes de la maison, des feuillages scintillants, reflétant la luminosité d’un ciel sans nuage, formaient un rav…

Lire l'article
Michihiko Hachiya

article offert