Le mot de...

Paradis

Le conseiller fiscal a été formel. « Avec tout ce que vous possédez, m’a-t-il dit, avec tout ce que vous gagnez, vous méritez le paradis. »

Encore fallait-il frapper aux bonnes portes. « Chacune de vos activités relève d’un paradis particulier, a-t-il ajouté. Pour votre flotte, nous choisirons le Liberia, champion des pavillons de complaisance. Vos droits d’auteur ne pourront pas être mieux défiscalisés qu’en Irlande. Les Bahamas s’imposent en matière d’e-commerce. Mais, pour le sexe en ligne, il n’y a pas photo : c’est les Tuvalu… » 

Quant à mes autres affaires, il m’a laissé le choix entre les îles Vierges et les îles Caïmans. Je me suis prononcé pour les secondes, qui m’ont paru plus délurées.

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Les chiffres déchiffrés À toute berzingueLoup Wolff
L'argent : crimes et châtiments
Cet article est tiré du numéro L'argent : crimes et châtiments
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE