Le mot de...

Tolérance

Sommés de se désolidariser de l’État islamique, des musulmans de France s’en indignent : qu’ont-ils à voir avec les extrémistes d’Irak et de -Syrie ? Pourquoi les présume-t-on solidaires de ces fous furieux ? 

Malheur aux minoritaires qui ne sont vus qu’à travers leur appartenance religieuse ! C’est encore plus vrai sous d’autres cieux : si des immigrés musulmans ou leurs enfants ont du mal à trouver leur place en -Occident, il a toujours été difficile aux chrétiens arabes de vivre en terre d’islam. Au temps des Croisades, ils passaient pour le cheval de Troie des envahisseurs. Par la suite, ils ont payé cher les initiatives guerrières de leurs coreligionnaires européens ou américains.

[…]

Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement.
Faites un essai dès maintenant.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Réflexions sur la question musulmane
Cet article est tiré du numéro Réflexions sur la question musulmane
// DÉCOUVREZ LE 1 GRATUITEMENT. ON VOUS OFFRE NOTRE PROCHAIN NUMERO.
  • Mercredi prochain, vous recevrez le nouveau numéro dans votre boîte aux lettres
  • Accédez immédiatement à tous les contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Sans aucun engagement
  • À partir de 5 € / mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE