Zakouski

La loi des séries

Il y a quelques mois, la plateforme Netflix s’était inquiétée pour l’un de ses abonnés : en une semaine, ce dernier avait avalé 188 épisodes de la série comique The Office, soit dix heures par jour en moyenne collé devant l’écran. L’homme avait ensuite révélé se trouver en phase de dépression. Le cas est extrême, mais il vient rappeler à quel point les séries – auxquelles on n’accolera plus nécessairement l’adjectif « télévisées » – ont envahi notre quotidien, des transports au petit matin jusqu’à la chambre à coucher le soir.

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement] 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Le mot de... [Chips]
Séries : pourquoi elles nous rendent accros
Cet article est tiré du numéro Séries : pourquoi elles nous rendent accros
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE