À chacun son écran

C’est une petite révolution dans les salons : selon le bilan dressé par Médiamétrie, les jeunes regardent désormais moins de la moitié de leurs programmes devant le poste familial. Les 15-24 ans consacrent aujourd’hui 43 % de leur consommation de vidéo à la télévision en direct, en recul de dix points depuis 2016, contre 12 % pour les émissions en replay, ou 28 % pour les vidéos gratuites sur Internet. Mais c’est surtout la vidéo à la demande, type Netflix ou CanalPlay, qui effectue un véritable bond, passant de 3 à 15 % en deux ans ! Un changement d’habitudes radical qui pourrait bien induire un véritable fossé générationnel dans la manière d’approcher le média télévisuel.

Car, dans le même temps, leurs aînés sont loin de bouder le petit écran : les Français regardent la télévision en moyenne 3 heures et 46 minutes par jour, un chiffre en léger recul cette année, mais en hausse de 12 minutes sur dix ans. Et la télévision traditionnelle en direct pèse toujours 90 % de l’écoute totale. Mais, même au sein des populations plus âgées, la pratique du replay commence à s’installer, avec plus de sept millions de Français qui y consacrent plus d’une heure par jour. Signe que le rituel télévisuel collectif s’efface peu à peu pour laisser la place à une consommation individualisée, où chacun choisit son programme et son horaire, selon ses préférences et son mode de vie. Un nouvel usage qui profite en particulier aux séries : la fiction représente aujourd’hui la moitié des programmes en replay et l’immense majorité des vidéos à la demande. 

J.B.

[…]
Haut de page

Tous les numéros du 1

Sommaire
Le mot de... [Chips]