Malgré le Covid, la vie continue. Nos vies, celles de nos proches, de nos amis. Et puis il y a les autres vies. Toutes sortes de vies. Et dans ce numéro du 1, les vies brisées des mineurs – on trouve aussi des garçons – qui se prostituent. Chaque année dans notre pays, elles sont des milliers – 6 000 à 8 000 au moins – à vendre leur corps. Les plus jeunes ont douze ans. Le phénomène est ancien, mais on commence seulement à le discerner et à le mesurer tandis qu’il con

Vous avez aimé ? Partagez-le !