L’heure n’est pas encore à allumer les feux de détresse. Mais le règne de l’automobile traverse depuis quelques années une zone d’épais brouillard. Critiquée pour son impact écologique, dépassée par des transports alternatifs plus modernes et moins coûteux, la voiture individuelle à moteur thermique voit son avenir s’assombrir. Déjà, les ventes de diesel ont connu un recul spectaculaire depuis l’affaire Volkswagen, lorsqu’on a soupçonné la marque d’avoir fraudé les tests d’émissions polluantes. Et les nouvelles normes environnementales WLTP sur le dioxyde

Vous avez aimé ? Partagez-le !