Comment analysez-vous l’état des forces à l’extrême droite ?

La formule « extrême droite » me paraît poser un problème de définition. On a coutume de l’employer au singulier alors qu’elle recouvre des éléments divers. Pour parler d’extrême droite, il faudrait également que cette droite extrême soit le prolongement de ce que serait la droite classique. Trois autres dénominations me paraissent plus pertinentes. Celle de droites radicales, qui vaut aussi pour l’étranger. Celle de droites nationalistes, adaptée à la France et qui permet d’englober l’histoire de cette famille politique depuis le boulangisme. L’autre dénomination, c’est celle du populisme, qui ne recouvre pas le même champ politique. Entre ces deux derniers termes se pose un problème de délimitation de tout un espace politique qui peut recouvrir la question des divergences entre Marine Le Pen et Marion Maréchal.

Où se situait Jean-Marie Le Pen dans ces familles politiques ?

Il était un héritier des ligues nationalistes, ce mouvement qui, dans l’entre-deux-guerres, mêlait les nationaux ou les nationalistes. Avant sa participation au mouvement poujadiste, il était, dans les années 1950, à la tête d’une petite structure, les Jeunes indépendants de Paris, qui avait repris le sigle des Jeunesses patriotes.

Et Marine Le Pen ?

Du point de vue idéologique, elle n’est pas l’héritière directe de son père. Elle s’inscrit davantage dans des courants populistes contemporains, elle revendique d’ailleurs ce terme. Elle met en avant depuis longtemps l’opposition entre peuple et élite, les mondialisés et les victimes de la mondialisation ; elle insiste sur la nécessité d’un État qui devrait protéger le peuple contre les élites, ce qui lui donne un point de convergence avec Jean-Luc Mélenchon ; c’est un positionnement que vous ne trouverez pas dans les discours des droites nationalistes. L’Action française se méfiait profondément de l’interventionnisme étatique et avait comme projet de former des élites susceptibles de rallier à la monarchie le « pays réel », réputé sain à la différence du « pays légal ».

Ces précisions apportées, où

Vous avez aimé ? Partagez-le !