Donald Trump navigue avec des idées simples dans l’Orient compliqué. Le Bien et le Mal, les méchants et les gentils semblent les seuls points cardinaux sur sa boussole géopolitique. Et l’aiguille aimantée oscille dangereusement sur l’Iran, désigné compulsivement comme le nouvel ennemi public américain. C’était jadis l’Union soviétique, naguère la Libye et l’Irak, avec les ravages que l’on sait. C’est donc à présent Téhéran, paré de tous les maléfices, à commencer par celui du ter

Vous avez aimé ? Partagez-le !