L’homme de gauche est une femme aujourd’hui. Il s’appelle Manuela Carmena, et a été élu maire de Madrid en mai 2015. Il n’est plus tout jeune, il a combattu le franquisme au sein du PC espagnol clandestin, mais il s’appuie sur les forces neuves de Podemos et de jeunes activistes urbains, pour offrir aujourd’hui l’une des seules figures de la vraie gauche que l’exercice du pouvoir n’aura pas aussitôt brisée. Maintenant que les social-démocraties ont divorcé de toute idée de progrès social sur l’ensemble du continent, maintenant que le printemps des peuples européens s’est achevé par la plus cuisante des déceptions à l’été 2015 en Grèce, ne laissant plus aucune chance à son Premier m

Vous avez aimé ? Partagez-le !