Il a pour nom l’AR-15. Deux lettres et deux chiffres qui sèment la mort. Ce fusil semi-automatique léger, capable de détruire des organes et de pulvériser des os, est devenu la coqueluche des tueurs de masse américains. C’est avec une arme de ce type que Nikolas Cruz a abattu dix-sept personnes dans le lycée de Parkland, en février dernier. C’est la même arme qui a été utilisée lors des tueries de San Bernardino, d’Aurora, de Las Vegas, de Sandy Hook. Le « fusil de l’Amérique », selon les mots affectueu

Vous avez aimé ? Partagez-le !