France : 15 millions d'armes à feu

France : 15 millions d'armes à feu

Sommaire

La France est l’un des pays européens les plus armés. Des vieux fusils hérités de la Résistance aux kalachnikovs des caïds de banlieue, l’éventail est large et bigarré. La majeure partie de cet arsenal échappe d’ailleurs au regard de la loi, par négligence ou par malveillance. Depuis le 7 janvier 2015, la multiplication des attentats a ravivé de vieux débats, et poussé des milliers de citoyens vers les stands de tir. Tandis que l’État s’efforce de mieux encadrer la circulation et l’acquisition d’armes à feu, des associations de tireurs amateurs, minoritaires mais virulentes, revendiquent un retour du droit au port d’armes et à l’autodéfense.

N° 199 25 Avril 2018

Le doigt sur la gâchette

Welcome to Arizona, boys !

Léo Ferré - Des armes

Des armes et des lois

« La législation n’a pas toujours été aussi stricte »

 

Existe-t-il une culture française des armes à feu ?

Je parlerais d’un rapport passionnel et passionné aux armes. Beaucoup de Français se souviennent de leur première carabine à air comprimé, ou de leur première sortie de chasse, qui a longtemps constitué un rite…

[Distractions]

Dans les années 1900, aucun best-seller n’égale le catalogue de la Manufacture d’armes et cycles de Saint-Étienne. Ce monument de l’édition propose à l’honnête citoyen tout ce dont il peut avoir besoin, des réchauds &agr…

Les petits secrets du trafic d’armes

L’acier noir se distingue à peine entre les palettes de soda et les cartons de chips, dans la réserve d’une épicerie des quartiers nord de Marseille. Mais ils sont bien là : deux fusils d’assaut de type kalachnikov, apportés en pièc…

L’édito du 1

Le doigt sur la gâchette

Julien Bisson

Il a pour nom l’AR-15. Deux lettres et deux chiffres qui sèment la mort. Ce fusil semi-automatique léger, capable de détruire des organes et de pulvériser des os, est devenu la coqueluche des tueurs de masse américains. C’est avec une arme de …

Lire l'article
Armurerie Provence Tir à Aix-en-Provence, février 2015 © José Nicolas

article offert