L’éthique et le droit constituent un couple à la fois ancien et étonnamment moderne, dont les rapports évoluent de façon marquante et singulière dans le champ de la bioéthique. Si l’éthique se définit comme la science du questionnement et du doute, le droit est l’ensemble des règles qui, à un moment et dans un État, gouvernent tant le statut des personnes et des biens que les rapports sociaux. Or, depuis les lois bioéthiques de 2004, le poids respectif de l’éthique et du droit s’est renforcé et leurs liens resserrés, faisant d’eux un couple indépendant et indissociable.

Un couple indépendant. – L’éthique est

Vous avez aimé ? Partagez-le !