Te connaissant, j’imagine que tu excuses ces vandales. Comment peut-on s’attaquer à des chefs-d’œuvre ? Les Tournesols de Van Gogh aspergés de sauce tomate à la National Gallery de Londres ; de la purée de pommes de terre jetée sur Les Meules de Monet au musée Barberini de Potsdam ; des mains collées, ici ou là, sur les vitres de tableaux de Botticelli, Vermeer ou Picasso…<

Vous avez aimé ? Partagez-le !