On considère souvent l’ADN, ou le code génétique, comme une matrice qui définit un individu sans aucune marge de manœuvre possible par rapport aux informations codées et fixant, une fois pour toutes, ses caractéristiques individuelles : un déterminant absolu. Pourtant, avec les nouvelles connaissances en épigénétique, on a compris l’énorme influence de l’environnement sur ce que nous sommes et devenons. Les marques épigénétiques sont de petites modifications chimiques qui peuvent marquer des séquences spécifiques de chacun de nos 22 000 gènes et moduler l’intensité du fonctionnement de chacun d’entr

Vous avez aimé ? Partagez-le !