L’Union européenne a semblé absente des « épisodes » Aquarius ou Open Arms. En dépit du grand nombre de mesures adoptées, l’UE paraît incapable de gérer – à défaut de résoudre – la crise migratoire. Mais la critique de cette impuissance est-elle fondée ou l’accusation se trompe-t-elle de cible ?

Souvent, malgré les discours, ce n’est pas « l’Europe » qui décide en matière migratoire. Dans certains domaines cruciaux, l’UE n’a aucune compétence : ainsi, les États membres fixent seuls le volume de migrants économiques qui entrent en Europe. Dans les domaines de l’accueil des demandeurs d’asile ou de l’éloignement des étrangers en situation irrégulière, l’UE a cer

Vous avez aimé ? Partagez-le !