« En 1989, quand l’équipe des rénovateurs de la droite (qui comptait plus de Judas que d’apôtres) se prit les pieds dans les cordages de ses ambitions divergentes, c’est à vous qu’il échut de mener une liste aux élections européennes dans des conditions qui s’apparentaient à conduire un corbillard. Le résultat fut sans gloire. On le porta à votre débit. Auriez-vous connu le succès qu’on vous aurait payée en monnaie de singe – ou en ingratitude. On vous cantonna donc à des travaux de madone. Incarner la vertu ; personnifier l’Europe ; recevoir les enfants de harkis ; rappeler que la gauche ne possède pas le monopole du cœur et qu’en matière de féminisme, vous êtes le caillo

Vous avez aimé ? Partagez-le !