Je vis avec une crainte en moins au ventre car, depuis 1975, j’ai le droit de ne pas mourir si je dois avorter. J’ai grandi avec en tête l’image forte d’une femme politique, marquée au poignet, attentive à l’enfer de milliers d’autres femmes et prête à les défendre devant un hémicycle masculin grâce à l’usage de nouveaux mots. Dans une société où les femmes ont appris &

Vous avez aimé ? Partagez-le !