Sur une petite place commerçante, à New Delhi, une trentaine d’hommes encercle une mystérieuse créature accroupie par terre. La sculpture en résine, baptisée Holy Daughter, a un corps de femme et une tête de vache. Ses yeux sont timidement tournés vers ses visiteurs, à moins que ce ne soit vers le ciel. 

Cette image est tirée d’une performance filmée de l’artiste Prune Nourry. En abandonnant sa créature hybride dans les rues de la capitale indienne en 2010, la plasticienne cherche à ouvrir le débat sur l’avortement sélectif. Ses « filles sacrées » attirent l’attention sur le paradoxe d’un pays où la vache, symbole de fertilité par son lait, est un animal vénéré, tandis que la fillette est considérée comme un fardeau au sein des familles. 

Chaque année, de nombreuses Indiennes choisissent de mettre fin à leur grossesse après avoir appris qu&rs

Vous avez aimé ? Partagez-le !