Israël, la Palestine et nous

Israël, la Palestine et nous

Sommaire

La guerre qui se joue en ce moment au Proche-Orient, et dont nul ne sait encore jusqu’où elle pourra s’étendre, est aussi la nôtre. Parce que, comme l’écrit Julien Bisson dans son éditorial, « son ombre est comme une lumière noire sur nos dissensions, creusant les fossés existants, exacerbant les haines et réduisant à peau de chagrin le souci de la vérité ou de la complexité ». Mais cette guerre est, aussi, la nôtre, faute d’avoir su l’empêcher, d’avoir su ouvrir les yeux sur l’incendie qui guettait.

Cette guerre est aussi la nôtre

Dans la peau de l’autre

Le temps

La France et le Proche-Orient

« Le conflit a basculé de national à religieux »

Le journaliste Sylvain Cypel analyse l’équation impossible à laquelle se résume aujourd’hui le conflit israélo-palestinien, en revenant sur les décennies de pourrissement qui ont précédé et durant lesquelles la communauté internationale s’est surtout illustrée par son impéritie.

[L'enclave]

Une prison à ciel ouvert… Cette expression a été employée ces dernières années pour décrire des situations très diverses, un peu partout dans le monde : au Haut-Karabakh comme en Érythrée, à Wuhan ou à Hanoï pendant l’épidémie de Covid ; dans les camps où sont parqués les migrants qui échouent en…

Europe le jour d’après

Le fondateur d’Orient XXI Alain Gresh pointe le manque d’envergure de la diplomatie européenne face à la situation et à ses enjeux. Un attentisme qui, selon lui, favorise le pire.

L’édito du 1

Cette guerre est aussi la nôtre

Julien Bisson

Depuis une dizaine de jours, l’actualité a pris des airs de funeste cortège, où chaque dépêche semble vouloir rivaliser dans l’horreur avec la précédente.

Lire l'article
D’après Flower Thrower, œuvre pacifiste peinte par Banksy à Beït-Sahour en Cisjordanie, près de Bethléem, en 2003  © imagebroker.com/Coll. Christophel

article offert