Pandémie : priorité aux vieux ?

Pandémie : priorité aux vieux ?

Sommaire

Le Covid a-t-il rouvert la « guerre des générations » ? La question a déjà des airs de vieille rengaine dans le débat autour de la pandémie. Pour certains, les mesures sanitaires généralisées attestent que la société est prête à sacrifier le présent et l’avenir des jeunes, parfois déjà précaires, pour préserver l’existence déclinante des anciens ; pour d’autres, au contraire, on culpabilise les aînés, improductifs, alors que leur comportement serait bien plus exemplaire que celui des nouvelles générations, dont on a rapporté les négligences. Et si ces âges de la vie, au lieu de s’opposer, se retrouvaient dans une commune détresse ? Entre une jeunesse démoralisée et entravée et un troisième âge isolé et délaissé, le pays avance sur un fil. Tour d’horizon du problème.

N° 333 10 Février 2021

Sur un fil

Chasseurs de vieux

La Fontaine - Le vieillard et les trois jeunes hommes

Les politiques de la vieillesse

« On a affaire à un phénomène générationnel au sens historique »

« Il y a tant de mauvaises nouvelles en France qu’il est dommage de ne pas voir que les générations convergent de plus en plus. » Pour le philosophe, qui a cosigné avec Serge Guérin l’ouvrage La guerre des générations n’aura pas lieu, la crise sanitaire ne remet pas en cause le rapproche…

[Séniorité]

IL N’Y A PLUS de vieux, et encore moins de vieillards. La France fourmille seulement de personnes âgées, de retraités, d’aînés, d’anciens, de vétérans… Et surtout de seniors, un terme jugé plus moderne, plus valorisant, puisque anglais, bie…

Faire front ensemble

Le 27 janvier, l’association des jeunes gériatres lançait un appel : « Covid-19 : mettons fin à l’épidémie d’âgisme. » La position de ces médecins honore les valeurs de notre démocratie. Ils dénoncent « fermement l’ensemble des déclarations passées et à venir qui introduisent l’idée de discrimina…

La page 3 du 1 de cette semaine :

Chasseurs de vieux

Dino Buzzati

On vivait une époque où les hommes de plus de quarante ans y réfléchissaient à deux fois avant d’aller se promener en plein milieu de la nuit. Après quarante ans on est vieux. Et les nouvelles générations éprouvaient un total mépris pour les vieux. Un sombre ressentiment dressait les petits-fils con…

Lire l'article
Dino Buzzati

article offert