Dictée : le retour d'un diktat ?

Dictée : le retour d'un diktat ?

Sommaire

Le constat est implacable : de plus en plus d’élèves français maîtrisent mal les rudiments de la grammaire et de l’orthographe. Pour y remédier, le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer préconise une dictée quotidienne dans les classes de primaire. Il vient d’ailleurs de signer quatre circulaires à cet effet. C’est l’occasion pour le 1 de revenir sur l’histoire de cet exercice et de s’interroger sur son efficacité pédagogique.

N° 202 16 Mai 2018

La potion du docteur Blanquer

Kiffer la langue

Jacques Prévert - Mea culpa

Cherchez la faute !

« Dès le début, la dictée n’a cessé de poser question »

À quand remonte l’avènement de la dictée dans l’enseignement français ?

L’introduction officielle de l’orthographe et de la dictée dans les programmes scolaires a eu lieu le 25 avril 1834, lors de la par…

[Logique]

Pourquoi a-t-on obligé des générations d’élèves à écrire « événement » avec deux accents aigus, alors que la prononciation supposait un accent grave à la deuxième syllabe, comme dans &laq…

L’orthographe, marqueur social ?

C’est une émission télévisée de 1989, une de celles qui faisaient alors la mode à Paris. On y voit un Serge Gainsbourg soumettre la jeune Béatrice Dalle au questionnaire de Proust : « Pour quelle faute avez-vous le plus d’indul…

L’édito du 1

La potion du docteur Blanquer

Laurent Greilsamer

Un homme en blouse grise s’avance entre les pupitres d’une classe et fait la dictée. Sur l’écran, l’image en noir et blanc est signée des années 1950. On reconnaît Fernandel dans le rôle de Topaze, l’instituteur inventé…

Lire l'article
Fernandel dans le film Topaze, adaptation par Marcel Pagnol de sa pièce éponyme, 1951

article offert