Pourquoi Donald nous rend Dingo

Pourquoi Donald nous rend Dingo

Sommaire

Un an après la sidération provoquée par l’élection de Trump, le 1 s’intéresse aux ressorts profonds qui permettent à ce milliardaire impulsif de se maintenir à la tête de la première puissance mondiale. Son impopularité record, pas plus que l’enquête russe ou les défections retentissantes, ne doivent nous faire oublier que l’homme jouit toujours d’un large soutien chez les républicains comme parmi les « petits Blancs en colère ». Et les indices boursiers sont, pour l’instant, au beau fixe.

N° 177 08 Novembre 2017

American dream

Un type bien

James Baldwin - Seigneur, quand tu envoies la pluie

Un an de polémiques

« Pour Trump, les Américains ne doivent surtout pas se réveiller »

Quelles peuvent être les conséquences des inculpations de trois anciens collaborateurs de Trump par le procureur spécial Mueller dans l’enquête russe ?

Mueller avait jusqu’alors travaillé dans le plus grand secret. On pouv…

[Grandeur]

L’admiration que Donald Trump junior éprouve pour son papa s’est exprimée le 22 octobre de manière charmante. Ce garçon de 39 ans, qui gère les relations internationales de la firme familiale, a posté sur Instagram un photomontage (.…

Wall Street se frotte les mains

NEW YORK. C’est un jeudi noir à Wall Street. Noir de monde en tout cas. Sous la statue de George Washington qui domine la rue, les grappes de touristes se succèdent, smartphone à la main et sac I love NY en bandoulière. De…

La page 3 du 1 de cette semaine :

Un type bien

Donald Ray Pollock

Dans le comté principalement rural de Ross, dans l’Ohio, où j’ai vécu toute ma vie, les gens sont pour la plupart un peu conservateurs dans leurs opinions, et les républicains y sont plus nombreux que les démocrates. Et pourtant, parce que Donald Trump …

Lire l'article
Donald Ray Pollock

article offert