Contrepied

Les nouveaux damnés de la terre

Le problème des réfugiés a révélé, en même temps, les incohérences de l’Europe et la responsabilité des États arabes riches. Viktor Orban, le Premier ministre hongrois, a donné libre cours à ses litanies racistes contre les musulmans. La Roumanie, la République tchèque et la Slovaquie refusent de participer à l’effort décidé par l’Union européenne d’accueillir 120 000 réfugiés. L’Allemagne a ouvert ses frontières plus par intérêt économique et démographique que par humanisme.

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Les chiffres déchiffrés Frontex juge et partieLoup Wolff
Extrait Murs
Migrants, la politique des barbelés
Cet article est tiré du numéro Migrants, la politique des barbelés
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE