Reportage

Le Canada à l’aube de la légalisation

MONCTON, NOUVEAU-BRUNSWICK. Sous les rangées de néons, une quarantaine d’individus en uniforme vert-de-gris se font face de part et d’autre de tables métalliques. Certains portent des masques chirurgicaux, tous sont coiffés d’une charlotte en polypropylène. Leurs mains, gantées de latex noir, s’activent au rythme d’un air de rock’n’roll. On se croirait dans un laboratoire pharmaceutique déjanté. Dans les locaux de l’entreprise OrganiGram, 36 000 kilos de cannabis thérapeutique sont produits chaque année.

« Le rythme s’est intensifié », raconte Marc-André McCaie, jeune superviseur de récolte. Depuis quelques semaines, « certains techniciens travaillent jusqu’à minuit » pour traiter les cinq à six récoltes hebdomadaires. Car un grand bouleversement s’apprête à toucher l’industrie. Dix-sept ans après avoir autorisé l’usage médical du cannabis, le Canada légalise la production, la vente et la consommation récréative de la fameuse plante verte. Pour OrganiGram, l’un des principaux producteurs du pays, hors de question de rater le coche. Des exemples étrangers ont montré qu’un pic de la consommation suivait souvent la légalisation, avant un retour à des taux comparables au passé. Il faut donc être prêt, et tout de suite. 

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement] 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Cannabis : une révolution en herbe
Cet article est tiré du numéro Cannabis : une révolution en herbe
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE