Présences africaines dans l'art d'aujourd'hui

Présences africaines dans l'art d'aujourd'hui

Sommaire

Le quai Branly propose à partir du 19 mai une excursion inédite dans la production d’artistes africains et occidentaux – noirs, blancs et métisses – qui s’inspirent des arts africains classiques. À cette occasion, le 1 revient sur la lente reconnaissance de leur apport dans l’histoire des arts modernes occidentaux et aborde la question de la restitution des œuvres spoliées par les colonisateurs.

N° 346 - 1 12 Mai 2021

Une fête artistique

La Sensitive

Christopher Okigbo - Lamentation des tambours

Une lente conversion du regard

« L’art africain vivant a conquis sa visibilité dans les années 1990 »

Le nom de votre exposition intrigue : « Ex Africa ». On peut certainement en faire plusieurs lectures. Quel est votre message ?

Le titre vient d’une formule de Pline l’Ancien : « Ex Africa semper aliquid novi » (« D’Afrique tou…

[Traits d’union]

EN LATIN, ex Africa signifie « d’Afrique » ou « hors d’Afrique ». On ne pouvait sans doute pas mieux définir l’exposition du quai Branly. Des visiteurs risquent néanmoins d’être désorientés, voire choqués, par l’ex. Le continent africain serait-il logé à la mêm…

« Les artistes sont des voleurs »

J’ai découvert les arts premiers au musée de l’Homme. Très jeune, je m’y rendais quand je venais à Paris. Je me souviens d’un lieu alors très hétéroclite, que j’aimais beaucoup. La lecture de Lévi-Strauss aussi a été importante, et les films de Jean Rouch. En 1998, j’ai exposé d…

La page 3 du 1 de cette semaine :

La Sensitive

Myriam Mihindou

Gabon, fin des années 1960. Une petite fille virevolte dans les couloirs d’un hôpital, à Libreville. À l’image d’un papillon, elle passe, légère, de chambre en chambre, anticipant les besoins des pati…

Lire l'article
Myriam Mihindou

article offert