La prière matinale de l’homme moderne n’est plus la lecture du journal, comme le relevait au début du xixe siècle le philosophe Hegel. Les chiffres – sous toutes les formes possibles – ont remplacé les prières. Chaque jour, sans même que nous en ayons exprimé le désir, nous recevons notre ration de données. Jamais nous n’avons eu à notre disposition autant de statistiques et d’indices pour mesurer, quantifier, évaluer, comparer.

Les chiffres sont devenus notre oxygè

Vous avez aimé ? Partagez-le !