Le Liban, qui se faisait appeler « république marchande », serait-il fâché avec les chiffres ? À l’évidence. Le pays des commerçants et des banquiers est celui où les nombres, les chiffres et les statistiques sont les plus flous, invérifiables, lacunaires, voire inexistants. La politique et la question d’identité n’y sont pas pour rien. Prenons la question du nombre d’habitants : ce pays aux multiples communautés religieuses n’a

Vous avez aimé ? Partagez-le !