Imaginez. Imaginez un kiosque à journaux d’un genre nouveau. Un kiosque où vous ne trouveriez qu’un journal, celui qui correspond à vos opinions, et rien d’autre. Aucune confrontation, même de quelques secondes, avec un titre dont le titre, justement, pourrait déranger vos convictions. Un kiosque où vous iriez en toute tranquillité, assuré de n’être exposé à aucune influence susceptible de heurter votre manière de voir la vie, l’époque, la société, le monde qui vous entoure. Ce confort absolu, ou cette panne organisée de la pensée, c’est ce que nous renvoie l’univers de Facebook. Une assignation

Vous avez aimé ? Partagez-le !