Qui aurait cru qu’un étudiant européen, riche de sa seule volonté, arriverait un jour à ébranler le géant de la Silicon Valley avec ses 5,8 milliards de dollars de chiffre d’affaires ? C’est pourtant ce qu’a réalisé Max Schrems, un Autrichien de 29 ans. Joint par téléphone entre une descente d’avion et une émission de télévision, ce doctorant en droit à l’université de Vienne ne rechigne pas à répéter aimablement son histoire : « Mon combat a démarré en 2011, après un semestre d’études en Californie. Un représentant de Facebook est venu nous parler de la gestion des données personnelles et j’ai vite compris que l’entreprise se fichait des lois parce qu’il était possible de les enfreindre sans conséquences juridiques. »&nb

Vous avez aimé ? Partagez-le !