Il était une fois Odessa

Il était une fois Odessa

Sommaire

Pour sa deuxième série d’été, le 1 hebdo a choisi de rendre hommage à trois grandes villes d’Ukraine, ce pays éprouvé par une demi-année d’attaques et de bombardements, mais qui continue de résister à l’invasion russe. Deuxième étape : Odessa, la « Perle de la mer Noire », renommée pour sa culture cosmopolite. 
Bien que fondé par l’impératrice Catherine II et très russophone, ce grand port commercial, qui est aussi une station balnéaire prisée des touristes, manifeste aujourd’hui clairement son attachement à l’identité et à l’histoire nationales ukrainiennes, des liens que l’agression russe a d’ailleurs contribué à renforcer.

N° 409 10 Août 2022

L’art du mélange

Épouvantable et lumineuse

On danse à Odessa - Ilya Kaminsky

Deux siècles d’histoire

« Une ville fondamentalement cosmopolite »

Spécialiste des littératures ukrainienne et juive d’Europe de l’Est, Boris Czerny revient sur l’histoire de la ville et sa position si particulière de carrefour. 

[Sous le sable]

Depuis le début de l’offensive russe, la statue du duc de Richelieu est protégée par une pyramide de sacs de sable. Il a été le premier maire d’Odessa. 

Odessa en images

Bien que fondé par l’impératrice Catherine II et très russophone, Odessa manifeste aujourd’hui clairement son attachement à l’identité et à l’histoire nationales ukrainiennes. 

L’édito du 1

L’art du mélange

Éric Fottorino

Si Vladimir Poutine hésite à raser Odessa, cette ville si symbolique dans l’imaginaire russe, il en a fait un de ses objectifs. Reste à savoir s’il aura les moyens de passer à l’action, quand, et comment.

Lire l'article

article offert