Le travail court-il à sa perte ?

Le travail court-il à sa perte ?

Sommaire

Que l’on en manque ou que l’on croule sous son poids, le travail est aujourd’hui souvent synonyme de malaise, voire de souffrance. La précarisation des emplois tend à désorganiser la vie des salariés. Beaucoup continuent pourtant de penser que le travail peut être porteur d’épanouissement personnel autant que d’émancipation collective. 

N° 4 30 Avril 2014

Le travail, âme du monde

Jean de la Fontaine - Le Laboureur et ses Enfants

Les horaires des salariés Français

Pourquoi le travail désorganise nos vies

Toute sortie, amicale ou mondaine, confronte au thème du travail : « Et vous travaillez dans quel domaine ? » Banale curiosité d’une sociabilité ordinaire où s’incarnent des siècles d’histoire. Longtemps indigne …

Travail

Pourquoi un même mot pour dire deux réalités différentes, voire contradictoires ? Quelqu’un, en haut lieu, voudrait-il embrumer les humains ? Les mots ont le double pouvoir d’enflammer et d’endormir. Tantôt ils sonnent la révolte, tant&oci…

Free-lance

– Donc si je résume, monsieur... ?
– Potter. Harry.
– Vous êtes à la recherche d’un emploi... ?
– De magicien.
– Magicien, magicien. Voilà. J’ai peut-être quelque chose dans un VVF, ou sur une…

La page 3 du 1 de cette semaine :

Le travail, âme du monde

Danièle Sallenave

Transformant la face des choses, si infime que soit mon action, elle fait que le monde d’« après » n’est plus celui qu’il était « avant ». C’est par le travail de l’homme que la terre n’est pas seulement un…

Lire l'article
Danièle Sallenave

article offert