Que doit-il faire ?

Que doit-il faire ?

Sommaire

Avec plus de 58 % des suffrages, Emmanuel Macron l’emporte aisément, mais le chemin sera plus difficile que le score de son élection pourrait le laisser penser. Pour une partie non négligeable des Français – celle qui a grossi les rangs de l’extrême droite ou d’une gauche radicale –, le verdict des urnes continuera de ressembler à un déni de démocratie, à une amère déception, à un signal pour de futures batailles de rue. C’est à Emmanuel Macron qu’il appartient, comme il l’a dit dans son discours du Champ-de-Mars, de devenir véritablement le président de tous les Français, et non celui d’un camp. De sa manière de transformer ses mots en actes tangibles dépendra non pas son sort à lui, puisque les urnes ont parlé, mais celui de tout un pays.

N° 394 27 Avril 2022

Un chemin difficile attend Emmanuel Macron

« Parabole du roi » – Louise Glück

Les moments clés de la campagne

« Jupiter doit descendre de son Olympe »

Selon le politiste et chroniqueur du 1 hebdo Vincent Martigny, le président va devoir réinventer sa manière de gouverner, mais demeure néanmoins le mieux placé pour gagner les législatives.

[Soupçon]

« Des bains de foule épisodiques ne laveront pas le soupçon de suffisance » collant à la peau d'Emmanuel Macron, avertit l'écrivain et journaliste Robert Solé. 

Sous l’élection, les manifestations

Le politiste Jean-Marie Pernot examine la possibilité que la contestation qui s’est exprimée dans les urnes à l’encontre du président se prolonge dans la rue au cours des mois à venir.