Peut-il perdre ?

Peut-il perdre ?

Sommaire

Avec un peu plus de quatre points d’avance sur Marine Le Pen, Emmanuel Macron a déjoué les pronostics alarmistes qui portaient la candidate d’extrême droite quasiment à sa hauteur. Le président sortant peut-il perdre ? Comment, dans les deux semaines d’entre-deux-tours, peut-il convaincre et la gauche et les abstentionnistes de le rejoindre ? La question de sa capacité à mobiliser un électorat élargi est d’autant plus cruciale que, jusqu’à présent, Emmanuel Macron a tracé sa route à son habitude, en solitaire et selon son propre agenda, sans manifester le moindre signe de main tendue.

Avant le second tour : pour Macron, un besoin de clarification

« Délibération » - Volker Braun

Les Français et Macron : une relation tumultueuse

« Se poser en sauveur de la république ne suffira pas »

Pour le politiste et chroniqueur du 1 hebdo Vincent Martigny, le président de la République ne doit pas sous-estimer le défi que représente cette élection.

[Contre]

Voter contre, est-ce contrer le jeu démocratique ? Quel choix feront ceux qui sont toujours contre tout, envers et contre tous ?

Pourquoi reste-t-il le favori ?

Pascal Perrineau, ancien directeur du Cevipof, évoque les atouts dont dispose le président-candidat pour remporter le second tour.

L’édito du 1

Avant le second tour : pour Macron, un besoin de clarification

Éric Fottorino

L'exercice du pouvoir d'Emmanuel Macron et sa stratégie électorale interrogent sur sa capacité à rassembler de manière suffisamment large les Français, analyse Éric Fottorino, directeur du 1 hebdo.

Lire l'article
Paris, le 8 avril 2022 © JOEL SAGET / AFP

article offert