L'Europe peut-elle faire face ?

L'Europe peut-elle faire face ?

Sommaire

Sans céder à la sidération d’une guerre qu’on croyait impossible sur le continent, sans tomber dans les travers de la lenteur et de la désunion, l’Europe s’est rassemblée pour revendiquer les atours d’une puissance que Vladimir Poutine avait sans doute sous-estimée. Cela suffira-t-il pourtant à faire reculer le maître du Kremlin ? Rien n’est moins sûr. Vladimir Poutine a répété plusieurs fois sa détermination à poursuivre « sans compromis » son offensive. Et, au-delà de leur caractère symbolique, l’impact des sanctions sur l’économie russe pourrait prendre plusieurs semaines à faire pleinement effet, tout comme la livraison d’armes dans les villes aujourd’hui menacées. Face au défi de l’offensive russe, l’Union a opposé avec constance sa solidarité et son soutien à Kiev. Peut-elle aller encore plus loin ?

Au défi de la guerre

Hier, il a tué seize enfants

Jules Romains - « Europe »

UE : quelle défense commune ?

« Vladimir Poutine sous-estime les Occidentaux »

Le politiste Bruno Tertrais revient sur l’ampleur inédite de la réaction de l’Union européenne, tout en constatant la difficulté d’imaginer une issue politique immédiate à la guerre. 

[Pépin]

Pour leur défense, depuis le début de la guerre froide, les Européens peuvent compter sur le parapluie américain. Mais jusqu'à quand ?

« On entre dans une nouvelle guerre froide, reste à savoir avec qui »

Le politiste Hans Stark, professeur à Sorbonne Université et chercheur à l’Ifri, nous livre son analyse autour du changement de paradigme de la diplomatie allemande.

L’édito du 1

Au défi de la guerre

Julien Bisson

Il aura donc fallu une guerre à ses frontières pour sortir l’Europe politique de sa torpeur.

Lire l'article
La présidente de la Commission européenne applaudit le discours donné en visioconférence par le président ukrainien face au Parlement européen, Bruxelles, 1er mars 2022. © Virginia Mayo / AP / Sipa

article offert