Médias : la menace Bolloré

Médias : la menace Bolloré

Sommaire

La prise de contrôle d’Europe 1 par l’industriel breton Vincent Bolloré est la dernière illustration de la stratégie de conquête déployée par le milliardaire dans le secteur médiatique. À huit mois de l’élection présidentielle, nous avons jugé important de saisir les raisons pour lesquelles il s’attache à acquérir des médias et à refaçonner leur ligne éditoriale selon son idéologie et ses intérêts. Si les succès d’audience sont parfois au rendez-vous, ses pratiques sur les chaînes CNews et Canal+, sa vision du journalisme et de la liberté d’expression ne peuvent qu’inquiéter. Un numéro en partenariat avec le site d’information Les Jours.

N° 363 08 Septembre 2021

Citizen Bolloré

L’info sous contrôle

Adam Wazyk - Poème pour adultes

Une famille en or

« Le ton adopté est délibérément celui du populisme »

Vincent Bolloré contrôle aujourd’hui des médias aussi variés que Canal+, CNews, Europe 1, plusieurs magazines… Cette concentration médiatique dans les mains d’un seul homme est-elle inédite ?

Non, dans les années 1980, le groupe de Robe…

[Coquillages]

VINCENT BOLLORÉ n’est pas seulement un grand patron : c’est un patriarche tout-puissant qui fait marcher sa tribu au doigt et à l’œil. Tous les ans, le 16 janvier, ses enfants, proches et employés sont invités à assister à une messe dans la chapelle du manoir familial, en Bretag…

Jupiter face à l’empire

La ligne très droitière imposée par Vincent Bolloré aux médias qu’il détient est bien entendu contraire aux valeurs que promeut le chef de l’État. Mais, en coulisses, Emmanuel Macron et ses conseillers observent avec attention la progression des audiences de CNews. Après avoir l…

La page 3 du 1 de cette semaine :

L’info sous contrôle

Antoine Genton

Je suis arrivé à i-Télé en septembre 2012 comme présentateur des journaux soir week-end. I-Télé appartenait au groupe Canal+, qui appartenait au groupe Vivendi. À ce moment-là, Vincent Bolloré s’apprête à entrer au capital de Vivendi, quelques jours plus tard : il vend ses chaînes gratuites, Direct…

Lire l'article
Antoine Genton

article offert