Ira, ira pas ? Les incertitudes quant à une éventuelle candidature d’Éric Zemmour à l’élection présidentielle occupent les esprits en cette rentrée politique. Jugé à partir du 8 septembre pour « provocation à la discrimination » et « injures raciales » après ses propos sur les mineurs isolés, le polémiste laisse encore planer le doute sur ses intentions. Et la parution de son nouvel essai, la semaine prochaine, tient autant du coup éditorial que du début de campagne électorale. Jusqu’où pourra-t-il maintenir l’ambiguïté de sa position ? Jusqu’où, surtout, le laissera-t

Vous avez aimé ? Partagez-le !