La ligne très droitière imposée par Vincent Bolloré aux médias qu’il détient est bien entendu contraire aux valeurs que promeut le chef de l’État. Mais, en coulisses, Emmanuel Macron et ses conseillers observent avec attention la progression des audiences de CNews. Après avoir longtemps boudé les plateaux de cette chaîne, les ministres et les parlementaires LREM se pressent désormais pour y apparaître. Roselyne Bachelot a même été jusqu’à déclarer en mars 2021, sur France Culture, que CNews n’est pas une chaîne d’opinion et n’est jamais « sortie des clous ».

Les affinités entre cette chaîne et l’Élysée sont même plus directes et plus troublantes encore. Le conseiller de l’ombre du président, Bruno Roger-Petit, a par ex

Vous avez aimé ? Partagez-le !