Inégalités : la révolte des oubliés

Inégalités : la révolte des oubliés

Sommaire

Depuis près d’un mois, les Gilets jaunes font, non sans désordre ni contradictions, entendre la voix d’une France qui se sent oubliée des pouvoirs publics et méprisée par la classe politique comme par les puissances économiques. S’ils n’appartiennent pas, en règle générale, aux couches les plus pauvres de notre société, beaucoup font partie de ces ménages qui ont du mal à boucler leurs fins de mois. Ils dénoncent des inégalités grandissantes et un système fiscal qui accable les classes moyennes tout en épargnant les plus riches.

N° 229 12 Décembre 2018

Contretemps

Ce qui rend fou

Victor Hugo - A ceux qu’on foule aux pieds

Chiffres à l’appui

« La mobilisation des gilets jaunes recoupe la diagonale du vide »

La cartographie du mouvement des Gilets jaunes coïncide-t-elle avec celle des contestations historiques du pouvoir central ?

Si l’on considère que la grande référence en matière de …

[Jaune]

On s’interrogeait sur les Gilets jaunes. L’explication est venue de Moscou. Selon Dmitri Kisselev, présentateur vedette de la chaîne publique russe Rossiya 1, il s’agit d’une « révolution de couleur », fomenté…

L’engrenage

Il y a un avant et un après les émeutes des samedis 1er et 8 décembre. Avant, les Gilets jaunes constituaient un ovni politique. Surgis de nulle part, ils exprimaient un ras-le-bol fiscal fiévreux, organisaient des barrages nerveux sur les ronds-points.…

L’édito du 1

Contretemps

Éric Fottorino

Impossible de généraliser. D’établir un portrait simple de cette France des oubliés sans tomber dans le simplisme. Au risque de manquer une fois encore ce rendez-vous avec le réel dont bruissent la rue et les ronds-points de France, quand ce bruit ne devient …

Lire l'article
Fécamp, Normandie, le 3 décembre 2018
© Jean Gaumy / Magnum Photos

article offert