Récit

Flagrant désir

Cela s’est produit malgré lui. C’est un film sans sous-titres, sans scénario. L’histoire d’un anti-fantasme par excellence mué en catalyseur de tous les fantasmes. Parce que la politique est avant tout une affaire de pulsions, de désirs, de projections dont il est devenu l’incarnation, Alain Juppé demeure le favori des sondages.

Août 2016, meeting de Chatou. Murmures dans la tente de presse : « pas un bon tribun », « l’ennui incarné », « je vous le jure, le type ne passera jamais le cap de la conquête du pouvoir »... Ne jurez pas, Marie-Thérèse. Les journalistes ne sont pas les électeurs. Plus fort que les programmes, plus fort que les effets de scène ou les transes du public, il y a l’imaginaire, la partie arrière du cerveau, le transfert que chacun opère de ses attentes, de ses manques, de son idéal sur un candidat.

[Pour lire la suite de l'article, vous pouvez vous inscrire ci-dessous ou vous abonner] 

 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Juppé peut-il gagner ?
Cet article est tiré du numéro Juppé peut-il gagner ?
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE