Il a suffi d’un vertige survenu lors des commémorations du 11-Septembre à New York pour que l’idée d’une femme présidente des États-Unis vacille dangereusement. Que n’a-t-on entendu, et pas seulement dans le camp de Donald Trump émoustillé par cette défaillance, sur la fragilité d’Hillary Clinton. Sur son

Vous avez aimé ? Partagez-le !